Le vintage

Comment dénicher de bonnes affaires ?

La mode et l’histoire.

La mode est un art plus que séculaire, et nos créateurs chouchous ne se gênent pas pour revisiter ou s’inspirer de leurs illustres prédécesseurs. L’histoire même est une mine d’idées dans laquelle nous pouvons puiser sans vergogne. Gréco-romaine, les sandales spartiates qui font les beaux jours de nos étés, et nos petites robes en mousseline à taille haute ne seraient-elles pas inspirées des robes Empire du début du XIX ?

Le vintage, c’est aussi l’opportunité de pouvoir s’offrir des pièces issues des collections de Haute Couture. Chiner une blouse YSL ou une veste Chanel, c’est le Graal de toutes les shoppeuses. Mais même sans aller jusque-là, en fouillant dans les boutiques de fripes, on peut tomber sur une pièce intéressante.

Boutiques, vides-dressing ou sites internet : un choix inépuisable.

Personnellement, j’ai la chance de pouvoir puiser dans les dressings des femmes de ma famille et de pouvoir ainsi arborer de superbes pochettes, blouses ou ceintures.  Si ce n’est pas votre cas, sachez que fleurissent partout des vides-dressings à parcourir régulièrement.

Dernière solution et non des moindres, les sites de vente d’articles de seconde main. Depuis plusieurs années maintenant, j’use et j’abuse de ces “cavernes d’Ali-Baba” pour tomber sur des articles de luxe qui deviennent enfin compatibles avec mon budget mode. Je vends aussi bien sûr ce dont j’ai fini par me lasser, ou ce qui ne me va plus, et je suis ravie de savoir que mes vêtements et chaussures vont avoir une deuxième vie. Vive la slow-fashion !

Il n’en reste pas moins qu’il faut avoir un certain entrainement pour trouver des pièces vintage intéressantes.

1 – Ne pas avoir d’idées trop arrêtées.

Partir en cherchant absolument une blouse rose fushia, c’est prendre le risque de passer à côté de toutes les autres pièces … sans être sûre de trouver la fameuse blouse.

Restez open, regardez tout ce qui attire votre œil et laissez aller votre imagination. J’ai déniché par le plus grand des hasards une pochette “nounours” en tapisserie pour la folle somme de 8€, et autant vous dire que je l’adore.

Sacs et gants vintage.

2- Privilégiez les belles matières.

J’ai toujours été bluffée de constater que certains pulls des années 60 restaient en excellent état, sans faire de bouloches ni être déformés alors que certains de nos cachemires font grise mine en quelques mois. Sans aller jusqu’à dire “c’était mieux avant”, force m’est de constater que la qualité du prêt-à-porter n’est plus vraiment ce qu’elle était.  

A vous les robes en soie, les chemises en popeline et les vestes en drap de laine, les foulards griffés et les sacs en cuir patinés mais so chic.

Sac vintage – gants Pierre Cardin.

Seul bémol pour le Vintage très ancien : les chaussures. Si elles ont été portées trop souvent, le cuir risque d’être inconfortable et je préfère éviter. Les sacs sont à observer avec attention car il vous faut être sure que les doublures intérieures sont en bon état mais nous ne sommes jamais à l’abri d’une bonne surprise n’est-ce pas ?

3 – Cherchez les belles marques.

Elles deviennent difficiles à trouver mais il n’est pas impossible de tomber sur des pièces griffées Carven, Guy Laroche, Courrège ou Pierre Cardin. Pour les Chanel, Dior et autre Saint Laurent, il vous faudra une bonne dose de chance pour faire une affaire.

Ces articles sont souvent “chassés” par des professionnels et ne se trouvent que dans des boutiques spécialisées dans les pièces de seconde main. Cela reste tout de même un très bon plan pour vous offrir un des sacs iconiques que vous garderez toute votre vie.

Manteau en maille Devernois

4- Chinez bijoux et ceintures.

Vous connaissez l’importance des accessoires pour signer une tenue et les magasins de fripes en regorgent. Un grand collier en perle peut être transformé en bretelles, un grand foulard devient un top dos nu ou s’enroule autour de la poignée d’un sac …

Ceintures et pochette vintage – vase “visage” Maison Saint Sa.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Bonne chasse les Sistas l

Retour haut de page