Le sabot en bois : l’éternel retour du cool.

Sandales en bois Kerstin Adolphson

De la campagne à la Fashion Week : le le sabot

Il est des pièces qui reviennent régulièrement au sommet de l’affiche, après plusieurs saisons de disgrâce fashionistique. Le sabot en bois est l’une d’entre elles, sabot qui squatte les pieds des modeuses depuis peu, autant que la météo le permet. Les maisons les plus illustres en ont sorti dans leur collection, Chanel, Hermès et Céline pour ne citer qu’elles. Nous pouvons en conclure une certaine validation de la tendance.

Sabot Celine
Sabot Céline
sabot Hermès
Sabot Hermès
sabot Chanel
Sabot Chanel

Une question reste : le sabot est-il confortable ? j’ai peur que non. Par essence, le bois est dur, donc si une première un peu moelleuse n’est pas appliquée dans vos “zoccolini”, l’irrésistible mot italien pour sabot, vous risquer de ne pas être à la fête pendant vos balades. Mais nous ne sommes plus à une aberration mode donc sabots nous mettrons. Et puis le bruit des sabots en bois lorsqu’on marche n’est pas trop craquant ?

Le sabot c’est une infusion de coolitude, c’est un déjeuner sur l’herbe, un apéro guinguette dans le Luberon, un tour au marché pour acheter des légumes qu’on ne sait pas cuisiner après … Limite on se sent l’envie d’apprendre à jouer de la guitare pour passer en mode folk.

Avec quoi porter les sabots ?

Et là, je dis “attention les copines” !! oui les sabots sont les amis fidèles des jeans flare et les robes longues fleuries mais une vraie modeuse se saurait se contenter de rejouer aussi basiquement les codes des 70’s (sauf à la soirée déguisée du 14 juillet chez Gégé mais ceci est une autre histoire).

Il existe des alternatives intéressantes à ces deux options. Pour preuve, deux silhouettes Chanel de la collection 2021.

Portés avec la robe noire et blanche à imprimé cinétique, le sabot prend vraiment un autre sens. On parle d’une touche nonchalante qui va si bien à la robe graphique (pamoison totale pour cette robe Chanel, je pense à lancer une collecte participative).

La seconde proposition est composée d’un jean taille haute, porté court, et d’un top malin qui ressemble fort au haut d’une salopette (à bricoler en deux coups de ciseaux si je peux me permettre). Vous vous doutez vers quelle idée mon cœur penche, et on pourra remplacer facilement la robe Chanel par un modèle vintage de chez Léonard ou Pucci pour un coté sexy pop.

Le pantalon masculin pourra être aussi une version à tester, dans un volume oversize, pour garder la modernité.

Silhouette Chanel 2021
Silhouette Chanel 2021

Les créateurs ne sont pas en reste pour surfer sur le sabot. Isabel Marant a en d’ailleurs régulièrement en collection mais j’aime particulièrement ce modèle hybride entre sabot et sandale, noué de plus à la cheville (à shopper sur Farfetch).

Isabel Marant

Chez Yoox, j’ai déniché deux modèles plus “pointus”, le Margiela, et le Jacquemus franchement rétro 70’s. Talons hauts et patins épais, ils font la jambe longue et ne pardonnent pas à mon avis si on se tord une cheville (ça, c’est mon côté chat noir).

Margiela
Jacquemus

Moins dangereux, Vanessa Bruno et Marni optent pour une semelle bloc et une bride cheville. Sans doute plus facile à porter, moins funky quand même.

Vanessa Bruno
Marni

Les puristes pourront revenir à la base les sabots suédois de Kerstin Adolphson. Ils sont aux sabots ce que Chanel est aux sacs matelassés : la référence. La semelle est en bois de bouleau, de couleur naturelle ou teintée noire, la tige en cuir dans une belle gamme de couleur et de peausserie… et pour moins de 60€ la blaguounette est faite !!

J’ai craqué pour les versions vernies ou métallisées, évidemment.

Alors, allez vous craquer pour des sabots ?

Cet article a été écrit en toute indépendance. Je ne bénéficie d’aucun accord avec aucune marque citée.

Retour haut de page