Comment customiser ses vêtements facilement.

Des idées et des astuces faciles à réaliser.

J’ai débuté ma carrière de “bricoleuse” de la mode très jeune. Mes Barbies etaient très exigeantes au niveau de leur look et je devais développer des trésors de créativité et d’imagination pour les habiller. Par chance, on pouvait enlever leur tête pour enfiler les robes ce qui m’a évité longtemps de douloureux problèmes pour les vétir, vu le peu de mobilité des bras de ces dames.

Attention ! Je ne suis pas couturière pour autant : donnez-moi un patron et un coupon de tissu, et il y a de forte chance que je mette à pleurer vu la complication de la chose. Disons que je sais faire un ourlet, coudre un bouton et surtout des paillettes. L’apprentissage s’est fait de façon définitivement empirique mais parfois je m’auto-bluffe quand je vois résultat. La satisfaction d’avoir réussi quelque chose avec ses petites mains s’apparente à l’ivresse des soldes presse chez Chanel (ivresse que je ne connais pas d’ailleurs à mon grand regret).

Coudre des paillettes, c’est comme faire des mots croisés pour d’autres, ça me détend ! En un mot, j’atteins le 1er cercle du zen.

Mais ce “bricolage” a bien d’autres intérêts. Avec quelques changements simples et peu couteux, la customisation permet de rendre originale, voire inoubliable, une pièce somme toute banale. Pour cela, les merceries sont vos meilleures amies et je ne manque pas d’y faire un tour quand j’en découvre une nouvelle, dans toutes les villes où je passe.

1/Les broches

Il ne s’agit même pas de couture tellement c’est simple. Sur un pull basique ou un tee-shirt, j’aime bien accumuler plusieurs broches côte à cote, dans les mêmes tons ou de même modèle. En un rien de temps, vous créez vous-même comme un bijou unique, et modulable. Dans le même esprit, les fleurs en tissu n’ont pas leur pareil pour donner une touche de chic à un simple blouson en jean, comme les sublimes camélias en soie fait main de Chanel.

Combinaison short jean
Combinaison en jean coupée en short La Redoute – sandales KJacques – ceinture Gucci

2/ Les boutons.

Dans la confection, ils sont souvent très basiques, ronds, en plastique et c’est vraiment un accessoire facile à changer pour upgrader un manteau ou une veste.

3/ Les patchs.

Patch et écussons à coudre

Plutôt réservé à la sphère “streetwear” ou aux pulls du Yatch Club, le patch réserve bien des surprises. Il en existe de toutes les tailles et de tous les styles, des fleurs girly aux motifs pailletés en passant par des modèles très rock.

Pour donner un coup de frais à un manteau trop classique, rien de tel que ces petits accessoires cousus sur une manche, sur la poitrine ou dans le dos.

Manteau tweed Monoprix – patch pailleté Eurodif.

Voici ce que ça donne sur un manteau en tweed acheté en troisième démarque : un gros patchh pailleté dans le dos et j’ai fait un rappel sur les épaules en cousant des lignes de paillettes dans les mêmes couleurs. Perso, j’adore ! et vous ?

Pour donner un coup de frais à un manteau trop classique, rien de tel que ces petits accessoires cousus sur une manche, sur la poitrine ou dans le dos.

4/ Les paillettes, perles, sequins et strass.

Je n’ai plus besoin de vous dire que je suis fan de glitter. Je ne résiste pas à l’envie de donner une touche glam’ à certains vêtements que j’achète et à qui j’ai envie d’insuffler une touche de pep’s. J’ai ainsi pailleté les contours de l’imprimé camouflage de mon treillis, pour un modèle quasiment unique. Il y en a certes pour quelques heures le travail, mais le résultat est bluffant. 

Pantalon treillis camouflage Surplus

Sur cette veste brodée, le dos était étonnement dépourvu de tout décor alors que les devants et les manches étaient brodées.  J’ai donc dessiné un motif qui pourrait se marier avec ceux du modèle et j’ai cousu perles et paillettes pour créer un décor. Qu’en pensez-vous ? plutôt pas mal non ?

Veste bohème brodée rouge et noir
Veste bohème brodée Zara.

5/ Applications cousues.

Sur cette veste de tailleur de facture assez classique, j’ai créé un décor floral. En dessinant et en coupant des formes de fleurs dans différents tissus, j’ai composé cet ensemble en le cousant à gros points pour un effet plus moderne. Parfois, je rajoute une broche-fleur, pour ajouter du volume.

Veste rayures tennis Sinequanone
Veste rayures tennis Sinequanone – broche fleur H&M

Autre option facile pour donner un peu de peps à un pantalon trop “simple” : coudre un galon sur un chino, façon “baguette smoking”. Ici un galon zèbre sur un chino à pois noir & blanc mais ça fonctionne avec toutes les couleurs.

Sac Minelli – chino à pois H&M – boots cloutées Mexicana.

Alors vous vous lancez quand ? à vos aiguilles ! prêtes ? cousez !

Retour haut de page